En apprendre plus sur des pathologies plus ou moins courantes

Pour étudier les différents symptômes, et découvrir les causes des maladies en général, il y a ce qu’on appelle les pathologies. Dans cet article, nous allons parler de différents problèmes que vous pourriez (ou pas) rencontrer dans votre vie, en allant de l’eczéma du cuir chevelu aux douleurs dentaires, en passant par les mycoses des ongles, vous saurez tout sur ces « pathologies », leurs causes, leurs symptômes et éventuellement les traitements proposés par la médecine actuelle.

... Publicité ...

L’eczéma du cuir chevelu

L’eczéma est une inflammation non contagieuse de la peau, il peut être atopique ou allergique, mais quand on parle d’eczéma du cuir chevelu, c’est surtout du côté allergique qu’il faut voir (dans 95 % des cas.). Il se présente sous forme de plaques rouges, de pellicules et de croûtes très sèches, qui donnent très envie de se gratter. Il y a plusieurs responsables possibles pour un eczéma du cuir chevelu, en premier lieu, il y a bien évidemment tous les produits capillaires, comme les teintures, les décolorations, les lissages, les permanentes, les shampoings, etc. Pour le traiter, il suffit généralement de supprimer l’agent irritant et allergène, mais si c’est une forme plus aigüe, votre médecin vous prescrira probablement une lotion dermocorticoïde.

La mycose de l’ongle du pied

La mycose de l’ongle du pied, aussi appelée onychomycose est une maladie causée par un champignon ou une levure dermatophyte. Comme vous le savez très probablement, les champignons aiment en général les milieux chauds, obscurs et humides, et c’est pour cette raison que les personnes les plus touchées ont souvent comme point commun des pieds qui transpirent énormément.

Si vous remarquez un changement au niveau de votre ongle (changement de couleur ou de forme), il est conseillé de se rendre le plus tôt possible chez un médecin, qui pourrait ou pas vous prescrire un traitement, et ainsi, vous ne risquerez pas de développer des complications. Par mesure préventive, il est souvent conseillé de porter des chaussures anti transpirantes, et de garder une très bonne hygiène à ce niveau-là.

... Publicité ...

L’adénome hypophysaire

L’adénome hypophysaire est une tumeur cérébrale bénigne, il en existe plusieurs types différents, dont « le syndrome tumoral », qui a souvent pour symptôme principal des troubles de la vision, « l’hypersécrétion hormonale », qui a, quant à lui, divers symptômes hormonaux, comme l’aménorrhée (arrêt des règles), une hypersudation, ou encore des troubles sexuels. Enfin, il y a également « l’insuffisance antéhypophysaire », qui se traduit notamment par une prise de poids, de la dépression ou une fatigue chronique. On diagnostique souvent l’adénome hypophysaire grâce à une IRM cérébrale, pour choisir ensuite le traitement adapté (chirurgie ou radiothérapie.).

La névralgie pudendale

La névralgie pudendale est une maladie d’origine neurologique, elle est souvent plus connue sous le nom de « Syndrome du canal d’Alcock », elle a pour symptôme principal, une douleur au niveau du siège, souvent décrite comme des décharges ou un pincement au niveau de l’anus et des parties génitales. Elle peut arriver suite à une chute, ou à une longue pratique de cyclisme par exemple, et est plus fréquente chez les personnes de plus de 50 ans. Il y a plusieurs manières pour soulager les douleurs d’une névralgie pudendale, comme la kinésithérapie, l’ostéopathie, ou même la chirurgie dans les cas les plus complexes.

La colopathie fonctionnelle et son traitement

La colopathie fonctionnelle désigne l’ensemble des troubles liés directement ou indirectement au côlon (comme l’intestin irritable, ou le côlon irritable), c’est une maladie de plus en plus fréquente, puisqu’on estime qu’elle touche 15 % des adultes, en leur causant des troubles digestifs douloureux. Il n’y a pas de traitement pour soigner la colopathie fonctionnelle en tant que telle, mais il est possible de traiter les symptômes avec des anti spasmodiques en cas de douleurs, des laxatifs en cas de constipation, des anti diarrhéiques en cas de diarrhée persistante, etc.

Les douleurs dentaires

Chaque personne a déjà expérimenté ou expérimentera de pénibles douleurs dentaires, les causes sont évidemment très variées, il y a par exemple :

  • Les poussées dentaires ;
  • Les dents de sagesse ;
  • Les caries dentaires ;
  • Les gingivites et les parodontites ;
  • Les abcès dentaires ;
  • Les accidents et les chocs (fracture de mâchoire par exemple) ;
  • Les sinusites.

En général, seul un dentiste pourra efficacement traiter vos douleurs dentaires selon leurs origines, mais en attendant, vous pourrez toujours prendre un cachet anti douleur.

Le torticolis et son traitement

Quand les muscles du cou ne fonctionnent plus correctement, suite à une grosse fatigue, à une blessure, ou à un trouble du système nerveux, on parle alors de torticolis, ce dernier provoque une douleur vive et très incommodante, et empêche souvent de tourner le cou d’un côté ou d’un autre. Il faut généralement plusieurs traitements pour trouver celui qui sera le plus efficace pour votre torticolis, certaines personnes sont très soulagées par les massages, les techniques chiropratiques, les relaxants musculaires, et dans les cas les plus handicapants, il y a l’option chirurgicale qui vise à enlever les nerfs sensitifs.

Les bains dérivatifs

Les bains dérivatifs sont une technique ancestrale censée permettre une meilleure digestion, un regain d’énergie, et même une perte de poids, le principe est simple, il suffit de refroidir son entrejambe (et donc son périnée) pour réactiver la circulation sanguine et lymphatique. En pratique, il suffit de mettre un tissu froid entre les jambes, en position accroupie pendant une dizaine de minutes, et ce, 3 à 4 fois par semaine, la deuxième solution est d’utiliser des poches froides à mettre directement sur son sous vêtement pendant 3 heures par jour.

L’autisme adulte

Il y a plusieurs formes d’autisme, on parle très souvent de TSA (troubles du spectre autistique), et quand cela concerne un adulte qui n’a pas été diagnostiqué enfant, il peut être particulièrement laissé de côté. Pourtant, l’autisme adulte concerne peut être une personne de votre entourage qui vous semble simplement solitaire, ayant des problèmes de sommeil, d’anxiété, ou même un manque d’empathie.

Les yeux gonflés

Les yeux gonflés sont simplement la conséquence d’un excès de liquide sous le contour de l’œil, ce dernier peut avoir plusieurs causes, comme une allergie, une alimentation trop salée, des lentilles de contact, etc. Pour y remédier, ou au moins en atténuer les effets, il est recommandé de boire beaucoup d’eau, d’utiliser des crèmes hydratantes décongestionnantes, ou d’y mettre des glaçons, si ça ne passe pas, il ne faut pas hésiter à faire appel à un ophtalmologue.

La maladie de Behçet

La maladie de Behçet est une pathologie immunologique multi systémique qui touche aussi bien les artères, les veines et les articulations, que les yeux, la bouche et les parties génitales, tout simplement parce qu’elle se présente sous la forme d’une inflammation des vaisseaux sanguins, elle est caractérisée par des poussées inflammatoires, et des périodes d’accalmie. C’est maladie particulièrement difficile à vivre, puisqu’elle cause des aphtes, des troubles de la vue (pouvant conduire à la cécité), de l’arthrite, des maux de tête, des douleurs musculaires, etc. Il n’y a malheureusement pas de traitement permettant d’en guérir pour le moment.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.