Vous avez constamment la peur ou l’angoisse de perdre votre partenaire ? Cela vous pousse à être extrêmement possessif ? Vous souffrez de la jalousie excessive. Considéré comme une preuve d’amour quand elle est modérée, la jalousie quand devient maladive constitue un poison pour soi-même et pour le bien-être du couple. Vous vous demandez comment la soigner ? Nous vous proposons dans cet article quelques astuces pour guérir de ce mal. 

Déterminer les causes de la jalousie

jalousie

La jalousie est avant tout une phobie, celle de perdre la personne que l’on aime. Comme pour toutes les phobies, la première étape dans le processus de guérison est la détermination de la ou des causes du mal. Il faut déterminer le ou les origines exactes de ce stress, de cette forme d’anxiété.  

Il faut à cet effet se poser certaines questions. Pourquoi suis-je jaloux ? A cause de quoi et de qui ? Dans la plupart des cas, les véritables causes remontent bien plus loin, car la jalousie maladive ne naît pas du jour au lendemain. La jalousie naît un jour et grandit avec le temps. 

Dans certains cas, ce sentiment provient des comportements du partenaire. Ce dernier montre des comportements qui n’inspirent pas confiance. Que ce soit l’un ou l’autre, il faut trouver ce qui est à la base de ses problèmes amoureux. 

Apprendre à avoir confiance en soi

La jalousie est avant tout un problème de manque de confiance en soi. Elle est souvent la conséquence de suspicions souvent infondées. Elle résulte d’un manque d’estime de soi. L’on ne s’estime pas assez être à la hauteur de l’autre qu’il est trop bien pour soi. 

Suis-je assez belle ou beau comme les autres filles ou garçons de la rue ? Mon corps me plaît-il ? Est-ce que je m’habille vraiment bien ? La réponse à ses questions permet de mesurer le niveau de son estime de soi. Si la plupart est négative, il suffit juste de changer sa garde-robe, de changer de coiffure, de se faire un beau maquillage, etc. Il faut tout simplement changer de style, se faire belle/beau pour soi et rien que pour soi. Cela permet de développer la confiance en soi.

Ne pas avoir confiance en soi, c’est ne pas aussi s’aimer. C’est se sentir inférieur à l’autre de sorte à penser qu’après lui, plus personne ne peut nous aimer. Il est important de faire un travail sur soi-même. De suivre une thérapie à la fin de laquelle l’on peut dire « s’il s’en va, je trouverai un autre, je dispose des moyens nécessaires pour me faire aimer par une autre personne ». Il faut réapprendre à s’aimer, à sourire plus souvent et à positiver, peu importe la circonstance.  

Utiliser des méthodes naturelles pour soigner la jalousie maladive

Il existe des exercices à faire pour mieux gérer voire guérir la jalousie maladive.

Laisser l’autre partenaire sortir seul

 La plus grande phobie des personnes jalouses est de laisser leur partenaire sortir seul. Il subsiste la peur de le laisser faire de nouvelles connaissances, qu’il crée des affinités avec d’autres personnes. 

S’il existe un bon moyen de vaincre la possessivité exacerbée, c’est de laisser l’autre sortir seul quelques fois. D’ailleurs, certaines situations peuvent contraindre à devoir vivre sans l’autre pendant un temps. C’est le cas par exemple des raisons familiales, professionnelles ou personnelles. Il faut apprendre à rester quelque fois seul et à laisser à son partenaire de l’espace.   

Éteindre son téléphone pour surmonter la jalousie

jalousie

La personne extrêmement jalouse envahit souvent son partenaire d’SMS et d’appels. Elle veut tout contrôler. Le téléphone représente pour lui le seul moyen pour supporter la distance ou le fait de ne pas être en sa compagnie. Pour surmonter la jalousie maladive, il faut éteindre le téléphone. Cela permet d’éviter de lui envoyer un message par inadvertance.

 Le faire peut sembler difficile. Pour y arriver, il faut se trouver d’autres loisirs, s’occuper de ses passions ou encore passer du temps avec ses amis. Il faut délocaliser ses pensées en se trouvant de nouvelles activités et apprendre aussi à sortir sans son partenaire.

Faire du sport

Le sport et surtout celui de combat est connu pour aider à dépenser de l’énergie. Il est souvent recommandé aux personnes souffrantes de la jalousie exacerbée ou impulsives de pratiquer des activités physiques comme : karaté, boxe, judo, taekwondo, etc. Grâce à ses activités dépensières d’énergie, la personne jalouse apprend à libérer et à canaliser sa rage.  

Suivre une thérapie

Il existe des thérapies comportementales cognitives (TCC) qui permettent de soigner la jalousie maladive. Elles permettent de réapprendre à s’aimer et à se laisser aimer.

La psychothérapie

La psychothérapie est assurément le premier recours, le remède pour soigner cette maladie. Le thérapeute aide le patient à rechercher consciemment les causes réelles de la possessivité maladive. Même si elle est un processus de longue haleine, la psychothérapie aide le patient à se libérer d’une autre manière de sa rage et à guérir son mal.

L’hypnose

Avec cette TCC, le thérapeute aide le patient de façon inconsciente à déterminer d’abord les causes réelles du problème. Ensuite à rééduquer autrement son subconscient face à des situations pouvant déclencher de la jalousie maladive. 

Il existe certaines personnes qui ne prennent conscience de leur acte qu’après l’avoir posé. Grâce à l’hypnose, leur subconscient est reformaté.

Le training autogène de Schultz

C’est une méthode qui permet de relaxer le corps et l’esprit. Le training autogène de Schultz permet de se relaxer par la pensée en se déconnectant. Cette TCC est souvent confondue avec l’auto-suggestion ou avec l’auto-hypnose. Or, ce n’est rien de tel. Le training autogène de Schultz est utilisé dans la gestion de l’angoisse, du stress, des troubles psychosomatiques, et même en médecine de sport. Il peut également être utilisé pour soigner la jalousie maladie. 

La thérapie de couple

Une thérapie de couple peut aider le couple à mieux communiquer. Elle consiste à se confier à une personne tierce. Cette thérapie peut être bénéfique pour les deux partenaires.

Elle permettra de mieux se confier et de se poser les bonnes questions. Des questions comme suis-je heureux dans mon couple ? La relation, me convient-elle ? La réponse à ses questions peut crever l’abcès et laisser entrevoir des pistes de solutions.

Soigner la jalousie maladive est un processus de longue haleine qui nécessite des efforts de soi-même. En suivant ces quelques conseils, vous pouvez la guérir.