Parodontiste : Contacter un professionnel des maladies des tissus de support et de soutient de la dent.

Le parodontiste est un professionnel de la prévention, du diagnostic et du traitement parodontal. Il se charge des tissus de soutien autour de la dent et la mâchoire. Ayant une formation de 3 ans en plus par rapport au chirurgien-dentiste, il est expert des techniques les plus avancées pour traiter une maladie parodontale. 

Quand faut-il se rendre chez un parodontiste ?

Bien qu’il faille se rendre chez le dentiste divers soins dentaires et pour avoir une bonne hygiène bucco-dentaire, le parodontiste est le professionnel des maladies parodontales. Après examen clinique, il s’agit bien toujours d’une infection bactérienne sévère. 

L’accumulation des bactéries provoquent des affections localisées ainsi qu’une inflammation des gencives et des abcès. Les gingivites et les parodontites sont les causes principales de la perte des dents. 

Les symptômes traités par le parodontiste

Le parodontiste peut traiter :

  • Les poches parodontales, abîmant la connexion entre la racine de la dent et la gencive ;
  • Le mal aux gencives et les saignements répétés ;
  • La mauvaise haleine ;
  • Le tartre et la plaque dentaire ;
  • Le déchaussement des dents.

Les personnes à risques pour ces types d’affections

Plusieurs facteurs peuvent favoriser la survenue d’une maladie parodontale. On cite ainsi le stress et l’anxiété, le tabagisme, la mauvaise hygiène des dents. 

Il est donc indispensable de faire une visite chez le dentiste au moins deux fois par ans, d’effectuer un brossage des dents trois fois par jour ou encore d’utiliser du fil dentaire.

Que fait le parodontiste pour prendre soin de vos dents ?

La mission première du parodontiste est d’assurer la santé de vos dents, mais aussi des gencives qui les entourent. Il peut donc agir comme un chirurgien plastique parodontale ou encore comme un spécialiste des implants dentaire. L’objectif ? Redonner le sourire à ses patients et leur permettre de maintenir une excellente hygiène buccale. Pour mener à bien sa mission, il peut effectuer de multiples prestations :

  • Les radiographies pour vérifier l’anatomie des dents et des os ;
  • Le curetage des dents ;
  • Les détartrages ;
  • La pose d’implants dentaires ;
  • La greffe osseuse pour les traitements les plus complexes ;
  • La greffe de gencive

Il n’y a aucuns risques pour la consultation d’un parodontiste. Il est même recommandé de faire appel à ce professionnel dentaire le plus rapidement possible pour éviter que les maladies parodontales soient plus avancées. En plus non seulement cela peut être dangereux mais aussi, ça peut vous revenir assez cher. 

Les divers diagnostics posés par le parodontiste

Avant de commencer une chirurgie parodontale, il est nécessaire d’examiner les gencives, l’os de la mâchoire ainsi que l’état général des dents. Quand il détecte une gingivite ou une autre maladie des gencives, le parodontiste a plusieurs options s’offrant à lui. 

Dans tous les cas, voici les maladies auxquelles il peut faire face :

La gingivite ou parondite légère

Quand les poches gingivales ne font pas plus de 4 mm de profondeur, alors le parodontiste peut faire un détartrage et un surfaçage radiculaire afin de se débarrasser des débris des poches et favoriser la cicatrisation. 

La parodontite modérée

Avec des poches plus profondes, les deux options citées ci-dessus ne suffisent plus. Il est nécessaire de faire un nettoyage sous anesthésie locale. 

La parodontite avancée

Si les poches font plus de 6mm de profondeur, on y voit souvent une perte osseuse et une récession gingivale. En plus du détartrage et du surfaçage, il peut recommander un traitement chirurgical

La perte des dents

Si une ou plusieurs dents manquent, alors l’implantologie est la seule option efficace. Si l’os est érodé par contre, une greffe peut être effectuée pour un ancrage adapté à la nouvelle dent.