Quels sont les bienfaits des bains dérivatifs ?

Les bains dérivatifs ne datent pas d’hier, il y a plus de 100 ans, un naturopathe allemand a décrit le protocole, et les bienfaits qu’on attribue à cette pratique. Ils sont de nouveaux tendances grâce à une auteure de livres bien-être à succès qui s’intéresse aux méthodes naturelles, il s’agit de France Guillain, qui relancer les bains dérivatifs qui consistent à rafraîchir la zone du périnée, pour créer une différence de température bénéfique pour l’organisme.

... Publicité ...

Comment mettre en place des bains dérivatifs ?

La méthode des bain dérivatifs est totalement naturelle, et en principe peut soulager ou aider à soigner plusieurs pathologies. Le principe est d’apporter une source de fraîcheur au niveau de l’entrejambe avec de l’eau froide, ou des poches refroidies. Elle ne présente aucun danger, il vous suffit de vous mettre dans une position confortable accroupie, et de passer de l’eau froide à la main, ou à l’aide d’un gant, durant une vingtaine de minutes ou plus. L’eau ne doit, cependant, pas être glacial, il s’agit de créer une différence de température entre vos parties intimes, et le reste de votre corps. Si cette méthode vous intéresse, vous pouvez utiliser la version moderne du simple gant, et acheter ce que l’on appelle « le yokool », qui est une poche de gel spécialement conçue pour effectuer des bains dérivatifs, il suffit de la glisser dans ses sous-vêtements, et de la laisser durant environ 3 heures par jour, tout en vaquant à ses occupations, il convient de changer le yokool chaque demi-heure pour des questions d’hygiène et de fraîcheur.

Qu’apportent les bains dérivatifs à notre organisme ?

La fraîcheur que l’on apporte dans cette zone permet de réguler la température du corps, et par ailleurs, a plusieurs conséquences directes sur la digestion ou d’autres effets bénéfiques, que l’on vous énonce ci-dessous :

  • Soulage les douleurs articulaires ;
  • Retrouver la motilité intestinale ;
  • Raffermir le muscle périnéal ;
  • Facilite l’élimination des graisses épaisses ;
  • Action anti-inflammatoire.

Ces bienfaits sont sujet à débat selon certains spécialistes qui n’attestent pas de certains de ces bienfaits, comme l’action anti-inflammatoire, pour eux il ne s’agit pas d’une solution miracle, sans hygiène alimentaire ou activité sportive, les bains dérivatifs seuls ne peuvent pas contribuer à une perte de poids, ou à soigner une colopathie, ou autres troubles digestifs. Selon des testeurs, il y a un soulagement des jambes lourdes, et une peau assainie, mais attention, si vous avez subit une chirurgie, ou si vous portez un pacemaker, ou encore si vous en êtes à votre premier trimestre de grossesse, les bains dérivatifs ne sont pas recommandés.

... Publicité ...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.